EUROSPINE Patient Line

Member Login

Traumatisme - Introduction

Les fractures rachidiennes ou vertébrales affectent généralement deux populations de patients différentes. Elles peuvent survenir chez une personne âgée atteinte d’ostéoporose avec un très léger traumatisme, ou elles peuvent survenir chez une personne plus jeune après un traumatisme plus important, comme un accident de la route, une chute d’une certaine hauteur, un accident de ski, etc.

Les fractures ostéoporotiques sont abordées dans la rubrique Ostéoporose.

Le rachis est une construction solide et sert de support au corps afin de pouvoir maintenir la position debout. Le rachis sert également de protection pour les nerfs des parties supérieure et inférieure du corps. La fracture rachidienne d’une ou plusieurs vertèbres dorsales est un événement dramatique. Chez une personne qui est sinon en bonne santé, une fracture rachidienne requiert un certain degré de force, et est le plus souvent observée en cas d’événements traumatiques majeurs tels que les accidents de la route, les chutes, les sports de contact, le ski, etc. La personne souffrant d’une fracture rachidienne est généralement conduite à l’hôpital, au service des urgences, avec une importante douleur dans la région de la fracture. Fréquemment, il y a également d’autres lésions majeures.

Les fractures vertébrales peuvent affecter n’importe quelle région du rachis. Les régions les plus fréquemment affectées sont la partie inférieure du cou (rachis cervical) et la région lombaire (partie supérieure du rachis lombaire). De nouveau, selon la force impliquée dans l’événement traumatique, la lésion des vertèbres varie. Une personne peut avoir un traumatisme majeur avec des lésions des vertèbres, de la moelle épinière et des nerfs, tandis qu’une autre personne peut avoir un traumatisme mineur avec des lésions des vertèbres beaucoup moins importantes. Heureusement, les lésions de la moelle épinière entraînant une paralysie sont rares. L’un des principaux objectifs pour la personne affectée et le personnel médical est d’évaluer la sévérité de la fracture. Certaines fractures doivent être opérées immédiatement afin de protéger la moelle épinière, tandis que d’autres fractures instables peuvent être opérées dans les 1 à 3 jours. Certaines fractures stables ne requièrent pas d’intervention chirurgicale.
EUROSPINE is a society of spine specialists of various disciplines with a large knowledge of spine pathologies. All well-known and accepted treatment modalities for spine pathologies are represented by the members of the society. However, the Society cannot accept any responsibility for the use of the information provided; the user and their health care professionals must retain responsibility for their health care management.
© EUROSPINE, the Spine Society of Europe - website by bestview gmbh page last updated on 16.09.2017