EUROSPINE Patient Line

Member Login

Sténose rachidienne - Diagnostic

La plupart des médecins utilisent une combinaison d’outils, notamment:

Historique

Le médecin commence par demander au patient de décrire les symptômes qu’il présente et d’indiquer comment ils ont changé dans le temps. Le médecin devra également savoir comment le patient traite ces symptômes, notamment les médicaments essayés.

Examen clinique

Le médecin examine ensuite le patient à la recherche de limitations de mouvement au niveau du rachis, de problèmes d’équilibre et de signes de douleur. Le médecin cherche également toute perte de réflexe au niveau des bras et des jambes, toute faiblesse musculaire, toute perte de la sensation du toucher et tous les réflexes anormaux pouvant suggérer une atteinte de la moelle épinière.

Tests

Après avoir examiné le patient, le médecin peut utiliser divers tests afin d’observer l’intérieur du corps. Exemples de ces tests:
  • IRM (imagerie par résonance magnétique): il s’agit du test le moins invasif.
  • TDM (tomographie axiale informatisée): ce test montre davantage les os que les tissus nerveux.
  • Myélogramme: un colorant liquide est injecté dans la colonne vertébrale. Néanmoins, ce test est rarement utilisé actuellement.
  • Radiographies: ces tests peuvent montrer la structure des vertèbres et les contours des articulations.
EUROSPINE is a society of spine specialists of various disciplines with a large knowledge of spine pathologies. All well-known and accepted treatment modalities for spine pathologies are represented by the members of the society. However, the Society cannot accept any responsibility for the use of the information provided; the user and their health care professionals must retain responsibility for their health care management.
© EUROSPINE, the Spine Society of Europe - website by bestview gmbh page last updated on 09.09.2017